Description Complète des Protéines

Les Protéines:
Le nom de protéine vient de la mythologie Grecque.
Le Dieu Protée pouvait changer de forme à volonté,tout comme les protéines qui peuvent se replier et se recomposer à volonté.
Les protéines sont des chaînes d’acides aminés.
Le nombre d’acides aminés détermine la qualité de la protéine,on parle de protéine à partir de 100 acides aminés.
Ces acides aminés sont réunis en structure par liaison peptidique.
Il existe 20 acides aminés différents.
Les protéines sont souvent appelées  » brique du corps « , cette appellation est vraie mais incomplète.
Leur rôle ne se limite pas à la construction des tissus du corps humain.
Le nombre et l’agencement des acides aminés est particulier à chaque protéine,il constitue sa carte d’identité unique.
Chaque type de protéine a donc une quantité d’acides aminés différente,qui détermine ses caractéristiques:

  • c’est ce que l’on nomme son AMINOGRAMME.
    L’aminogramme est la liste et les quantités de chaque acide aminé présent dans une protéine.
    C’est l’équivalent de la liste d’ingrédients qui composent la protéine.
    Les protéines sont des molécules très longues, dont le nombre d’acides aminés peut dépasser les 500.
    A partir de la base de 20 acides aminés, les combinaisons différentes permettent la fabrication de plusieurs milliers de protéines différentes.
    Au moment de la digestion, la chaîne d’acides aminés est découpée par des enzymes,et les acides aminés sont libérés,prêts à être absorbés par le corps.
    Ils sont ensuite ré-assemblés par l’organisme pour former de nouvelles chaînes de protéines, en fonction des besoins du corps.
    Le corps n’utilise donc pas directement les protéines qu’on lui donne, mais il s’en sert pour produire les protéines dont il a besoin à un moment donné.
    Les acides aminés sont les éléments de base des protéines.
    Les protéines ne sont que des assemblages d’acides aminés.
    Cette Première partie de ce dossier complet sur les protéines se présente comme une introduction générale, une définition des protéines.
    Description de la structure de protéines, de leurs constituants et de leurs rôles notamment au niveau de la construction musculaire et des processus d’anabolisme.
    Protéines et acides aminés Brique de construction de protéines, les acides aminés sont au nombre de 20.
    12 types d’acides aminés peuvent être synthétisés par l’organisme,12 autres,dits essentiels,doivent être apportés par l’alimentation.
    Les chaînes de protéines sont composées à partir d’une base de 20 acides aminés différents.
    Il n’existe donc au total que 20 acides aminés simples dans la nature, et toutes les protéines et les acides aminés complexes (assemblages de plusieurs acides aminés,mais de taille trop faible pour être des protéines)sont donc composés à partir de ces 20 éléments de base.
    Ces acides aminés sont nécessaires au corps pour construire ses protéines.
    Ce sont des éléments azotés.
    C’est pour cette raison qu’on parle souvent de bilan azoté,ou d’apports azotés.
    Les protéines et leurs acides aminés sont la seule source d’éléments azotés du corps.
    Parmi ces 20 acides aminés,8 sont dit essentiels, c’est-à-dire que le corps ne peut pas les synthétiser, il ne sait pas les fabriquer à partir des autres acides aminés.
    Ils doivent donc être apportés par l’alimentation.
    Les 12 autres proviennent de deux sources:
  • Apport direct par l’alimentation ou synthèse par le corps.
    Composition des acides aminés:
    Les acides aminés sont des structures simples, mais ils sont eux-mêmes composés d’autres éléments.
    Voici la liste de ces éléments:
  • Azote
  • Carbone
  • Hydrogène
  • Oxygène.
    De plus certains contiennent également du soufre et du phosphore.
    Les protéines sont donc des structures complexes résultant du chaînage de multiples structures simples.
    Important a noter que toutes les protéines ne disposent pas de tous les acides aminés.
    Certaines les ont tous,dans les bonnes quantités,ce sont alors des protéines complètes ,avec une bonne valeur biologique.
    D’autres ont un manque en certains acides aminés (totalement absent ou en quantité insuffisante),ce sont des protéines incomplètes.
    Les 8 acides aminés essentiels :
  • Isoleucine
  • Leucine
  • Lysine
  • Méthionine
  • Phénylalanine
  • Thréonine
  • Tryptophane
  • Valine.

Acides aminés non essentiels:
Les acides aminés non essentiels peuvent être apportés directement par l’alimentation,et/ou fabriqués par le corps.
Donc en cas d’apport alimentaire insuffisant,le corps pourra les produire lui-même pendant un certains temps.
Les 12 acides aminés non essentiels:

  • Arginine
  • Alanine
  • Asparagine
  • Acide aspartique
  • Acide glutamique
  • Cystéine
  • Glutamine
  • Glycocolle
  • Histidine
  • Proline
  • Sérine

Tyrosine.
Le cas de l’histidine est un peu particulier.
Les enfants ne peuvent pas le synthétiser, et donc pour eux,il est considéré comme essentiel.
Les adultes n’ont pas ce problème, l’histidine n’est donc pas considéré comme essentiel.


A quoi servent les protéines?
Les protéines occupent un rôle central dans de nombreuses fonctions vitales de l’organisme et sont indispensables à son bon fonctionnement.
Elles peuvent aussi suppléer les glucides et les lipides pour fournir de l’énergie.
Les protéines sont des molécules indispensables au bon fonctionnement du corps humain.
Leurs rôles sont multiples et dépassent la seule construction musculaire.
On classe les rôles des protéines en trois catégories.
Rôle structurel des protéines:
C’est le rôle le plus connu. Les protéines sont les molécules de construction et de réparation des tissus du corps humain.
Ce rôle de construction est indispensable pour les muscles,mais aussi pour tous les organes du corps.
C’est ce rôle qui nous intéresse plus particulièrement en musculation.

En effet,lors d’une séance de musculation,les muscles subissent des traumatismes.
Certaines fibres musculaires sont endommagées.
Pour les réparer,le corps a besoin de protéines,c’est la récupération.
Une fois cette récupération effectuée,le corps va aussi se préparer pour la prochaine séance,pour ne plus subir ces dommages.
Il va donc renforcer les muscles,en faisant grossir les cellules musculaires.
Cette partie,la croissance musculaire,a elle aussi besoin de protéines.
Rôle biochimique des protéines:
Les protéines sont des molécules biologiquement actives qui jouent de grands rôles dans les réactions chimiques du corps.
Certaines protéines ne servent pas du tout à la construction des cellules,mais ont des propriétés bien différentes.
Ces molécules peuvent être des enzymes,des hormones,de la kératine … Elles participent à l’immunité,la digestion,le transport de l’oxygène,la transmission de l’influx nerveux …
Rôle énergétique des protéines:
Le dernier rôle est le moins important.
En cas d’épuisement des glucides et des lipides,ou dans certains cas particuliers,les protéines servent de source d’énergie.
Elles permettent de récupérer 4 kcal par gramme de protéines (autant que les glucides).
Ce rôle reste faible, et en moyenne seulement 3% de l’énergie utilisée par les muscles proviens des protéines.
Au vu du nombre très important de réactions et processus dans lesquelles les protéines sont impliquées,on se rend bien compte de leur aspect vital pour le corps.
Elles ne servent pas que pour les muscles,loin de la!
Protéine et construction musculaire:
L’organisme utilise des protéines pour entretenir,réparer et faire grossir les fibres musculaires.
Ce besoin est renforcé par la pratique de la musculation,qui augmente beaucoup les besoins en protéines.
En musculation,on porte une grande attention à l’apport en protéine lors d’une prise de masse.
Voyons en quoi les protéines aident à la construction musculaire.
Le rôle des protéines vient en partie de leur apport énergétique,mais celui-ci reste ici anecdotique.
Le rôle principal se situe au niveau de la construction / réparation des muscles.
Les fibres musculaires contiennent deux molécules particulières nommées actine et myosine.
A l’aide de l’ATP (adénosine tri-phosphate) qui fournit l’énergie,la myosine se contracte en accrochant les fibres d’actine,ce qui a pour but de les faire avancer et de contracter le muscle.
Ces fibres,constituées de protéines,glissent les unes sur les autres.
Lors des contractions,et surtout si elles sont intenses et/ou répétées,le glissement des fibres d’actine et de myosine entraîne des dégâts,car la tension sur les fibres est très importante,et le glissement n’est pas toujours optimal.
C’est-à-dire que ces fibres musculaires,composées de cellules,voient certaines de leurs cellules étirées,fragilisées,en partie détruites,…
Ces dégâts sont accentués par l’acide lactique,qui va lui aussi attaquer la paroi des cellules,pour fragiliser davantage des cellules musculaires déja bien fatiguées par les mouvements de contractions répétés.
Pour réparer ces dégâts,et se renforcer dans la prévision des dégâts futurs des prochaines séances de musculation,le muscle doit régénérer et renforcer ses cellules,qui rappelons-le,sontcomme toutes les cellules du corps,composées en grande partie de protéines.

Le corps a donc besoin d’une grande quantité de protéines pour pouvoir réaliser les deux processus de récupération et croissance musculaire.
Il est donc indispensable que le muscle ait à disposition des protéines en quantité suffisante pour récupérer des efforts effectués,se renforcer pour les futurs efforts,mais aussi simplement pour le renouvellement des protéines qui  » meurent  » et sont détruites.
Protéines anabolisantes ou anti-catabolisantes:
La présence élevée d’acides aminés dans le sang provoque une réaction de l’organisme visant à rétablir l’équilibre en envoyant les acides aminés excédentaires construire de la fibre musculaire,c’est l’effet anabolique des protéines.
Il est important de bien comprendre un point essentiel de la physiologie,le corps est un milieu en équilibre qui tend à conserver constantes certaines valeurs,notamment la teneur du sang en acides aminés.
Le corps dispose de deux procédés pour équilibrer le taux d’acides aminés dans le sang:


Lorsque la teneur en acides aminés en circulation dans le sang est trop importante (par exemple après un apport rapide et massif en protéines,comme lors de l’utilisation de la protéine de whey), l’organisme tend à réduire cette teneur dans le sang,pour équilibrer le milieu.
Cette réduction se fait grâce aux muscles.
Ceux-ci vont jouer un véritable rôle de pompe pour puiser les acides aminés présents en excès dans le sang,et s’en servir pour se développer.
Le meilleur moyen pour les muscles de récupérer ces acides aminés est de se développer,d’augmenter la taille des cellules musculaires,ce qui produid au final une augmentation du volume des muscles.
Les acides aminés présents dans le sang vont donc favoriser l’anabolisme,la croissance musculaire.
Mais attention ce n’est malheureusement pas si simple que ça,si les acides aminés sont en trop grande quantité et que le muscle n’en a pas besoin,ils ne pourront pas servir et seront stockés sous forme de graisse.
Pour donner au muscle ce besoin d’acides aminés,c’est simple,il suffit de faire de la musculation.

L’anabolisme et le catabolisme.
Définition de l’anabolisme:
Lorsque la teneur en acides aminés en circulation dans le sang est trop importante (par exemple après un apport rapide et massif en protéines,comme lors de l’utilisation de la protéine de whey), l’organisme tend à réduire cette teneur dans le sang,pour équilibrer le milieu.
Cette réduction se fait grâce aux muscles.
Ceux-ci vont jouer un véritable rôle de pompe pour puiser les acides aminés présents en excès dans le sang,et s’en servir pour se développer.
Le meilleur moyen pour les muscles de récupérer ces acides aminés est de se développer,d’augmenter la taille des cellules musculaires,ce qui produid au final une augmentation du volume des muscles.
Les acides aminés présents dans le sang vont donc favoriser l’anabolisme,la croissance musculaire.
Mais attention ce n’est malheureusement pas si simple que ça,si les acides aminés sont en trop grande quantité et que le muscle n’en a pas besoin,ils ne pourront pas servir et seront stockés sous forme de graisse.
Pour donner au muscle ce besoin d’acides aminés,c’est simple,il suffit de faire de la musculation.


Définition du catabolisme:
Le catabolisme est le processus exactement inverse.
En cas de manque de protéines (pas assez d’apport alimentaire par rapport aux besoins,ou augmentation soudaine des besoins,à cause d’un entraînement de musculation), le taux d’acides aminés subit une forte baisse.

Si cette baisse n’est pas rapidement compensée par un apport important d’acides aminés,le processus de catabolisme entre en jeux.
Le corps va puiser dans ses réserves d’acides aminés qui sont les muscles.
Les muscles vont donc perdre des protéines pour en fournir au corps,c’est le catabolisme,la hantise des pratiquants de musculation.
Le corps va utiliser les protéines des muscles pour disposer des acides aminés dont il a besoin pour fonctionner!
A la clef, fonte musculaire, perte de volume musculaire et de force,…
Donc attention, il faut avoir un bon équilibre entre l’entraînement de musculation (la dépense de protéines) et l’alimentation (l’apport de protéines) pour ne pas tomber dans le catabolisme et privilégier l’anabolisme.

© 2020 Cedricko . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.