Vitamine B2

Qu’est-ce que c’est ?
La vitamine B2, ou riboflavine, tire son nom de l’association du terme « ribose » (sucre à 5 atomes de carbone) et du mot latin « flavus » (jaune), en référence à sa couleur. Cette vitamine hydrosoluble peut être synthétisée par l’organisme, mais en quantité insuffisante, et elle n’est pas stockée : son excédent est éliminé dans les urines, qu’elle colore en jaune.
On l’utilise également comme colorant alimentaire jaune, sous le numéro E101.


A quoi ça sert ?
La vitamine B2 joue un rôle important dans la libération d’énergie, en participant au métabolisme des nutriments (glucides, lipides, protéines). Elle se combine à l’acide phosphorique pour former deux coenzymes (i.e. molécules organiques essentielles pour faire fonctionner l’activité d’une enzyme), le FAD (flavine adénine dinucléotide) et le FMN (flavine mononucléotide), qui permettent, en association avec une enzyme, l’oxydation du glucose et donc la libération d’énergie.
Elle joue également un rôle indirect d’antioxydant, en participant activement au recyclage du glutathion oxydé en glutathion réduit.

Où la trouve-t-on ?
Les sources alimentaires de vitamine B2 sont nombreuses. On la retrouve en particulier dans les laitages, les abats, la levure, les œufs, la viande (bœuf, porc), les volailles, le poisson, les graines, etc.
A noter que la forme végétale est relativement mal assimilée par l’organisme.

Carence et excès : 
Les excès en vitamine B2 sont très rares, cette vitamine étant peu stockée, et il en est de même pour les carences, les besoins étant relativement faibles, et cette vitamine se trouvant facilement dans l’alimentation (sauf chez les végétariens/végétaliens, la source végétale étant moins bien assimilée).
Les besoins peuvent en revanche être accrus chez les sportifs, les femmes enceintes, les fumeurs, les alcooliques, les personnes âgées, les diabétiques, les végétariens, etc. Il est alors nécessaire de les surveiller.

© 2020 Cedricko . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.