Vitamine B1

Qu’est-ce que c’est ?
La vitamine B1, ou thiamine, est une vitamine hydrosoluble (i.e. soluble dans l’eau), qui fut découverte vers la fin du XIXème siècle à la suite de travaux sur le béribéri, une maladie très grave et très répandue en Extrême-Orient à cette époque : on découvrit en effet que cette maladie était due à l’absence d’une substance dans l’alimentation de base de cette région du monde, qui était composée pour majorité de riz décortiqué (la vitamine B1 étant contenue dans l’écorce du grain).

A quoi ça sert ?
La vitamine B1 est nécessaire au métabolisme des glucides et à leur transformation en énergie via le cycle de Krebs : elle joue donc un rôle primordial dans la production d’énergie.
Elle participe également à la transmission de l’influx nerveux, et favorise donc le bon fonctionnement du système nerveux. En particulier, elle permet la dégradation de l’acide pyruvique, toxique pour le système nerveux, en acétyl-Coenzyme A, et aide à soutenir l’humeur et la mémoire.

Où la trouve-t-on ?
Les principales sources de vitamine B1 sont les céréales complètes, les légumes secs, les oléagineux (noix, noisettes, etc.), les flocons d’avoine ou l’orge, le riz brun, la levure de bière, mais aussi des sources animales comme la viande (porc, poulet), le poisson, le jaune d’œuf, les huîtres, etc.

Carence et excès :
Les excès de vitamine B1 sont très rares, cette vitamine étant hydrosoluble et par conséquent très peu stockée par l’organisme.
En revanche, des déficits peuvent être occasionnés à la suite de régimes riches en céréales raffinées et en sucres. Les sportifs et les femmes enceintes ont également des besoins plus importants.
Une carence en vitamine B1 peut causer le béribéri, ainsi que de graves troubles du métabolisme. Il est donc essentiel de surveiller son apport.

© 2020 Cedricko . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.