Le Zinc

Zinc

Qu’est-ce que c’est ?

Le zinc est un oligo-élément, que l’on trouve à l’état de traces dans l’organisme (environ 2g), mais qui n’en demeure pas moins indispensable. La plus grande partie est concentrée dans les muscles et les os, mais il est présent un peu partout, dans la peau, les cheveux, le cerveau, le foie, les reins, la prostate, le sperme, etc. Il n’est pas stocké par l’organisme, et doit donc être impérativement apporté par l’alimentation.

A quoi ça sert ?
Le zinc possède des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, et est de ce fait bien connu pour son action sur l’acné.
Il joue également le rôle d’antioxydants, en luttant contre les radicaux libres, et a un impact sur le système immunitaire.
Il est également indispensable à la synthèse de l’ADN et de l’ARN, à la régulation de l’expression des gènes, au métabolisme et à la synthèse des protéines, et joue dès lors un rôle clé dans la croissance cellulaire (développement du fœtus, croissance chez l’enfant et l’adolescent, etc.).
Il jouerait aussi un rôle dans la fertilité masculine, en intervenant dans la production des spermatozoïdes.
Il contribue à la synthèse de l’insuline, qui permet de réguler le taux de sucre dans le sang.
Enfin, il est également indispensable au bon fonctionnement du système nerveux.

Où le trouve-t-on ?
La source la plus riche en zinc reste les huîtres. On en trouve également dans les crustacés, la viande (rouge principalement), les œufs, les oléagineux (noix, noisettes,…), les céréales complètes, les légumineuses (lentilles, haricots, pois…), etc.
Il est à noter que le zinc provenant des sources animales est mieux assimilé que celui provenant des sources végétales.

Carence et excès
Les carences avérées en zinc sont surtout observées dans les pays en voie de développement, liées à des problèmes de malnutrition. Ceci étant, les déficits légers en zinc sont relativement courants dans nos sociétés modernes.
En particulier, certaines populations devraient être particulièrement attentives à leurs apports en zinc, comme les femmes enceintes, les personnes âgées, les adolescents, les sportifs, les végétariens (les sources animales étant mieux assimilées), les alcooliques, les diabétiques, les personnes ayant des problèmes d’absorption intestinale (maladie cœliaque, maladie de Crohn…), etc.

© 2019 Cedricko . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.